06 Mai Valparaiso, miroir de Garcia-Alix et Petersen

Le port chilien du bout du monde a été regardé par deux pointures de la photographie contemporaine. Alberto Garcia-Alix et Anders Petersen exposent, au boulodrome de Sète, le résultat de la résidence du Festival International de Photographie de Valparaiso (FIFV), en 2015. Leurs séries, installées face à face, illustrent deux visions de la « Vallée paradis ». Nous les avons rencontré afin de poursuivre ce dialogue photographique où les deux artistes partagent leur recherche de l’essence humaine et l’amour qu’ils se portent. 

L’Espagnol et le Suédois ont débarqué sur la côte chilienne armés de leur seul héritage culturel et de leur regard candide. « Une fois de plus, j’ai découvert qu’on était tous égaux, humain, les mêmes quoi », se rassure Petersen.

Lâchés dans la cité portuaire, pendant huit jours, les deux photographes arpentent les rues, à la recherche de « personnes qui dialoguent avec le présent », dévoile Garcia-Alix. Pour cela, il a trouvé des personnes représentatives du quotidien chilien, quand Petersen se réjouit d’avoir découvert, à Valparaiso, la même chose que partout où il est passé dans le monde : « Les Chiliens sont timides et gentils. Ils prennent soin les uns des autres et se respectent. » Pour capter ces valeurs, l’artiste s’est appuyé sur ses influences, dont Sergio Larrain, « auteur d’un fabuleux livre sur Valparaiso. Pour Alberto Garcia-Alix, la culture fut aussi la première approche de la ville sud américaine : « Je n’avais pas de clichés en arrivant, mais je me souvenais d’un livre fort que j’avais lu sur cette ville. Y aller a confirmé ma lecture. »

Chasse à l’âme dans la « Vallée paradis »

« Les gens là-bas ne montrent pas leurs émotions dans la rue. Mais une fois proche d’eux, ils sont passionnants », raconte le Suédois. Il se sert de son appareil « comme une petite clé » pour s’ouvrir les portes de leur intimité. Ressort de leurs clichés, des corps de femmes au comble de leur sensualité, des visages marqués par les années et sublimés par leurs imperfections, des bâtiments délabrés couverts de graffitis, des chiens errants, des spécialités culinaires et enfin des goélands planant au-dessus du port.

« Nous sommes tous les deux des chasseurs », revendique Alberto, un brin malicieux. « Et nous regardons la vie comme elle est ». La réalité de la « Vallée Paradis » porte encore les stigmates de son passé. L’Espagnol l’illustre par un centre pénitentiaire dans le brouillard et ses murs surmontés par des barbelés. Pour Anders, un soldat patiente sur le quai de la gare derrière une vitre fissurée. Ces images renvoient au traumatisme de cette ville qui a vu naître deux figures historiques chiliennes, Salvador Allende, premier président socialiste du Chili, renversé par Augusto Pinochet, en 1974, timonier d’une traumatisante dictature. Au-delà de la dimension humaine et historique, leurs clichés contiennent aussi une part d’eux-mêmes.

Une admiration artistique réciproque

« Je mets ma tête sous l’oreiller quand je travaille et je shoote avec mon coeur, mes sentiments et quelques fois avec l’estomac ou quelque chose en dessous… », confie d’un air badin Anders Petersen. Un travail apprécié par son confrère : « Je suis fan du travail de Petersen. Dans cette série, on a des thèmes communs, mais aussi une certaine manière d’être qui se traduit en manière de voir. J’aime son oeuvre dans son ensemble, il y a un début et une fin. Il regarde la scène comme une peinture. Il peint des scènes ! »

Le Suédois reconnait également le talent de son ami : « Je connais ses photos depuis 1980. Si vous les regardez, vous sentez sa vulnérabilité et sa sensibilité pour les détails. Il m’a beaucoup influencé car il y met ses sentiments et ses émotions ». Pour lui, il s’agit même d’un « autoportrait », d’autant plus réussi qu’il reconnaît la ville à travers la série « du voyou de la photo », comme le désigne le milieu, mais « par dessus tout, j’ai reconnu Alberto ».

XAVIER TRÈFLE & HASSINA DRIS

Crédit Photo de Une : Port de Valparaiso © Rodrigo Quezada / CC / Flickr.com