Au milieu des livres, place à la musique

La musique folklorique algérienne sera également de la fête au milieu des rayonnages de la médiathèque de l’Institut avec un concert du groupe « Idabalen » dès 21h. C’est Iman Hadadi, de la médiathèque de l’Institut qui a programmé ce concert.

le groupe de musique « Idabalen »

Comment ça se passe les préparatifs pour accueillir les musiciens ?

Les artistes arriveront deux heures avant le spectacle. Ils joueront d’abord un peu dans le patio. Puis ils entreront s’installer dans la médiathèque pour un concert. Il y aura même un espace pour ceux qui veulent danser.

Pourquoi faire de la musique folklorique pour la Nuit des idées ? 

Déjà lors de l’édition précédente, on avait présenté du «Gnaouas» qui est une musique traditionnelle algérienne « tagnaouite » (appellation berbère). Le public avait tellement aimé ça qu’il ne voulait pas que ça se termine. Alors on a décidé de proposer à nouveau de la musique folklorique algérienne pour cette édition. Notre but est de faire découvrir la musique traditionnelle du pays. Et le choix de ce concert de musique kabyle cet année marque l’officialisation en Algérie de Yennayer.

 

Hamza Tabta et Seïf Eddine Benouaden

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *