L’Institut français d’Alger mode d’emploi

L’Institut français est un lieu de formation et de diffusion de la langue française. C’est aussi un espace d’échange et d’amitié entre l’Algérie et la France. Il a été créé en 1966 à Alger.

 

Qui fréquente l’Institut français d’Alger ?

L’Institut propose des cours de français pour les adultes et il accompagne les étudiants qui souhaitent poursuivre leur études en France enfin,  il leur  donne des conseils pour obtenir un visa. L’an dernier, 8 000 personnes étaient inscrites aux cours de langue, près de 30 000 ont passé les examens pour évaluer leur niveau en français. Enfin 31 000 personnes postulent chaque année, à l’opération campus universitaire. L’Institut est avant tout un lieu de formation et de diffusion de la langue française.

Mais comme l’explique le directeur de l’Institut français d’Alger, Jean-Jacques Beucler :  » C’est surtout un lieu d’échanges et d’amitié entre l’Algérie et la France ! ».

1 500 personnes passent par l’Institut chaque jour pour lire , voir une exposition ou déguster une crêpe au chocolat.

 De quoi est composé l’Institut français d’Alger ?

  • une salle d’exposition
  • une salle de spectacles
  • une salle de cinéma
  • une médiathèque
  • un bureau d’examens
  • un département de la langue française

Son histoire

La décision de créer un centre culturel français à Alger remonte à  1964, mais cet établissement n’a vu le jour qu’en 1966. De 1963 à 2000, pendant la décennie noire, le centre culturel français est fermé au public. Il rouvre en 2000. A la date du 1er janvier 2012, le Centre culturel français devient Institut français d’Alger.

Les manifestations culturelles

l’Institut accueille la Nuit des idées mais aussi la fête de la musique, le Printemps des poètes ou la semaine de la francophonie sans oublier la semaine du goût.

Khadidja Chaghi et Yamina Zerrouki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *